Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

meneur de chiens

Domaines

loisir > traîneau à chiens

sport > sportif

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2013

Définition

Personne qui conduit un attelage de traîneau à chiens.  

Notes

Le meneur de chiens est à la fois éleveur et entraîneur des chiens qu'il conduit.
En contexte de compétition, on rencontre les termes pilote d'attelage et conducteur de traîneau à chiens.
Les termes marcheur et marcheuse ont déjà été proposés comme équivalents français, mais ils ne se sont pas implantés dans l'usage.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

meneur de chiens   n. m.

meneuse de chiens   n. f.

conducteur de chiens de traîneau   n. m.

conductrice de chiens de traîneau   n. f.

En France, les termes meneur de chiens et meneuse de chiens sont recommandés officiellement par la Commission d'enrichissement de la langue française, depuis 2010.

Termes non conformes au système linguistique du français ou jugés inacceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes déconseillés

musher   

musheur   

musheuse   

L'utilisation du terme musher en français s'explique par des faits sociohistoriques. Le mot anglais viendrait de l'expression française marche! marche!, l'ordre donné aux chiens de traîneau par les francophones du Nord canadien. Les Canadiens anglais ont par la suite déformé marche en mush, d'où le terme musher qui s'est généralisé en français pour désigner le meneur de chiens. Bien qu'il soit largement répandu dans l'usage, l'emprunt musher et ses variantes francisées musheur et musheuse sont à déconseiller parce qu'ils sont mal adaptés au système linguistique du français, sur le plan tant morphosémantique que phonologique.

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2003

Termes

musher   

dog driver