Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

piratage téléphonique

Domaines

informatique > Internet

télécommunication > téléphonie

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2007

Définition

Action de pirater les réseaux téléphoniques par l'entremise d'Internet, avec l'intention de frauder et d'en retirer des avantages personnels ou des gains financiers.  

Notes

Le terme fraude informatique a un sens plus général.

Cette fraude consiste principalement à percer les systèmes téléphoniques afin de téléphoner gratuitement.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

piratage téléphonique   n. m.

piratage du téléphone   n. m.

piratage des lignes téléphoniques   n. m.

fraude téléphonique   n. f.

Termes non conformes au système linguistique du français ou jugés inacceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Terme déconseillé

phreaking   

Le terme phreaking, emprunt intégral inutile à l'anglais, est à éviter en français.

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2007

Termes

phreaking   

phone freaking   

phone phreaking   

Le terme phreaking vient de phone freak. Dans le jargon des pirates informatiques, la substitution des lettres d'un mot est obligatoire. Phone devient fone et freak devient phreak, puis phreaking.